Actions

Stop the Killings et CSC vous invitent le 13 mars au 15ième Happening de solidarité avec les Philippines!

Le samedi 13 mars les jeunes de la CSC organisent avec le Groupe CSC Philippines Bruxelles leur fête annuelle pour les Philippines. Cette année marquera déjà la quinzième édition, et donc tous se déroulera selon un nouveau concept. De 15h00 à 20h se succèderont des conférences, des ateliers, des films et un super bon repas. Stop The Killings sera présent et organise un atelier. Et vous, vous venez?
Rendez-vous rue Pletinckx le 13 mars à 15h00.

Mobilisation à l’image de Jonas Burgos - Stop the Killings Justice Now!

Jonas Burgos a été enlevé le 28 avril 2007 par deux hommes armés en pleine journée dans un centre commercial de Manille aux Philippines. Depuis lors il n’y a aucun signe de vie de ce jeune activiste syndical qui aurait 39 ans aujourd’hui.

Action réussie du 10 décembre 2009: 350 frères et soeurs de Jonas Burgos demandent justice!

Jeudi 10 décembre 2009, 350 frères et soeurs de Jonas Burgos se sont rassemblés. Tous demandèrent justice au sujet des disparitions politiques aux Philippines, en Colombie et au Guatemala. Outre les 350 participants, 1448 personnes ont manifesté leur solidarité en envoyant leur photo avec l'affiche de Jonas Burgos! Un tout grand merci à tous! Nous avons enregistré un message video à l'attention des familles des disparu. Dans l'après-midi, une délegation de 8 personnes avait été reçue par le cabinet du Premier ministre, Yves Leterme.>

Campagne STK 2009: Focus sur les disparitions

En 2007, le militant philippin Jonas Burgos disparu. Il avait 37 ans et était actif en tant qu'agronome au sein de l'organisation syndicale fermière progressiste Union Alyansa ng Magbubukid SA Bulacan. Jonas Burgos fait partie de ces centaines de militants qui ont disparu depuis que la Présidente Arroyo est arrivé au pouvoir en 2001. Mais sa disparition constitue un cas symbolique de la véritable répression politique qui s'est abbatue sur les Philippines ces dernières années. C'est pourquoi nous l'avons choisi cette année comme sujet de notre campagne “Stop the Killings” et notre action traditionnelle du 10 décembre, la journée internationale des droits humains.

Afin de mettre un visage sur les victimes de disparitions politiques, nous allons dans les mois à venir, mettre sur pieds une vaste campagne de recherche autour de Jonas Burgos. Cette campagne sera lancée officiellement le 17 novembre à Bruxelles en présence de Edita et Jayel Burgos, la mère et le frère de Jonas Burgos. Ils raconteront l'histoire de leur fils et souligneront l'importance de la campagne Stop the Killings contre la repression politique aux Philippines.

  • Participez à notre campagne de recherche : en distribuant autant d'affiches et de dépliants que possible de Jonas Burgos dans la rue (à la boulangerie, bibliothèque, piscine, sur votre fenêtre ...)
  • Montrez votre solidarité et faîtes une photo avec l'affiche "Où est mon frère» ou «Je suis la sœur de» et l'envoyer à info@stopthekillings.be. Elle sera affichée sur le site et projetée le 10 décembre.
  • Venez en masse à l'action du jeudi 10 décembre à 18h30 à la Place Albertine!

Toujours pas convaincu? Venez écouter le témoignage d'Edita Burgos, le mardi, Novembre 17 à Bruxelles, 19 Rue Pletinckx (locaux CSC)

Prenez une photo avec l'affiche du militant disparu Jonas Burgos!

Grâce aux nombreuses actions qui ont été menées par des organisations telles que Stop the Killings, les assassinats politiques ont quelque peu diminué ces derniers mois. Pas de quoi se réjouir non plus car le nombre de disparitions augmente! Nous continuons donc à mener campagne pour les nombreuses familles qui depuis des jours, des mois, des années, vivent dans l'incertitude, ne sachant pas si leur frère, leur soeur, leur fils, leur fille, leur mari est toujours vivant.

Nous demandons à chacun de faire une photo avec l'affiche de Jonas et de l'envoyer à info@stopthekillings.be . Les photos apparaitront sur le site web de STK et elles seront projetées lors de l'action du 10 décembre.

Action à l'ambassade philippine le 22 avril : Halte à la repression!

La repression aux Philippines se poursuit. Dans la région du Tagalog méridional, une liste noire circule. Elle regroupe les noms de 72 activistes, membres d'organisations populaires locales. Les autorités tentent ainsi de neutraliser ces peronnes et de réduire l'opposition au silence. Cette situation doit cesser! Pour ce faire, nous faisons circuler une pétition. Signez la et faites la signer par vos proches et vos amis! Les signatures récoltées seront remises aux représentants de l'ambassade philippine le mercredi 22 avril 2009 à 18h30.

Ce jour là, l'ancien prisonnier politique Alex Pinpin sera probablement des nôtres. Après deux ans et quatre mois de détention , il a finalement été libéré en août dernier. Sa libération est intervenue au terme d'une forte mobilisation qui s'est traduite par l'envoi de lettre de protestation aux autorités philippines.

Si vous voulez vous joindre à cette action rendez-vous le mercredi 22 avril à 18h30 devant les bâtiments de l'ambassade philippine : 297, Avenue Molière à 1050 Bruxelles.

Syndiquer le contenu