Actions

Action à l'ambassade philippine le 22 avril : Halte à la repression!

La repression aux Philippines se poursuit. Dans la région du Tagalog méridional, une liste noire circule. Elle regroupe les noms de 72 activistes, membres d'organisations populaires locales. Les autorités tentent ainsi de neutraliser ces peronnes et de réduire l'opposition au silence. Cette situation doit cesser! Pour ce faire, nous faisons circuler une pétition. Signez la et faites la signer par vos proches et vos amis! Les signatures récoltées seront remises aux représentants de l'ambassade philippine le mercredi 22 avril 2009 à 18h30.

Ce jour là, l'ancien prisonnier politique Alex Pinpin sera probablement des nôtres. Après deux ans et quatre mois de détention , il a finalement été libéré en août dernier. Sa libération est intervenue au terme d'une forte mobilisation qui s'est traduite par l'envoi de lettre de protestation aux autorités philippines.

Si vous voulez vous joindre à cette action rendez-vous le mercredi 22 avril à 18h30 devant les bâtiments de l'ambassade philippine : 297, Avenue Molière à 1050 Bruxelles.

Action Stop the Killings 10/12/2008

Ce mercredi, journée internationale des droits de l'Homme, l'action Stop de Killings y a trouvé sa place. Avec un grand groupe, nous avons protesté contre les assasinats politiques aux Philippines, au Guatemala, en Colombie et partout dans le monde. Nous nous sommes réunis à la Place de la Monnaie à Bruxelles d'où nous sommes partis en marche aux flambeaux jusqu'à la Centrale Syndicale Internationale. Là, nous avons innauguré notre oeuvre d'art. La soirée a été clôturée par une bonne

10 décembre 2008: Nouvelle action Stop the Killings!!

Cette année, la Déclaration universelle des droits de l'Homme fête son 60ème anniversaire et la campagne internationale “Decent Work Decent Life” est officiellement lancée.

Les violations des droits de l'homme continuent. De journalistes, des syndicalistes, des avocats, des défenseurs des droits de l'Homme, des travailleurs qui se battent pour leurs droits et ceux de leurs collègues ... disparaissent ou sont abattus de sang-froid.

Pour la plate-forme STOP THE KILLINGS, il est temps d'agir! Cette année, nous nous partagerons des balles de revolver. Elles symbolisent ces hommes et ces femmes qui se battent pour défendre leurs droits et paient cet engagement de leur vie. Aux Phillipines, en Colombie, au Guatemale et ailleurs, ils se mobilisent et luttent, comme vous et moi, mais eux risquent à tout moment de se faire tirer dessus!

Pour leur rendre hommage, on vous demande d'apporter votre balle, lors de l'action en faveur des droits de l'Homme du mercredi 10 décembre 2008 . Les balles seront fondues pour réaliser une sculpture Stop the Killings!

L'oeuvre d'art sera exposée dans les locaux de la Confédération Syndicale Internationale à Bruxelles. L'ouvrage mobile sera ensuite mis à la dispostion des différentes organisations qui participent à l'action “Stop the Killings”.

Vous pouvez procurer des balles au info@stopthekillings.be

Soyez présent le mercredi 10 décembre, dès 18h30, sur la place de la Monnaie!

Personnes de contact: Wim De Ceukelaire 02/209 23 55 et Johan Fobelets 0476/412522.

Une rencontre avec Marie Hilao Enriquez

Le jeudi 15 mai 2008, on organise avec la plateforme “Stop the Killings” une rencontre avec Marie Hilao Enriquez. Cette femme est la secrétaire générale de l'organisation philippine de défense des droits de l'Homme Karapatan.

Marie nous livrera son témoignage sur la situation actuelle aux Philippines. Elle nous parlera aussi du débat qui agite le Conseil des droits de l'Homme des Nations Unies. Les Philippines en font partie, mais leur présence au sein de cette institution pose question, en raison des violations massives de droits.

Cette rencontre est organisée dans le cadre de la campagne “Stop the Killings” qui dénonce les assassinats politiques aux Philippines, en Colombie et au Guatemala.

10 Décembre 2007: Joins-toi à la chaîne humaine des droits de l’homme

COLOMBIE, PHILIPPINES, GUATEMALA… STOP AUX ASSASSINATS POLITIQUES ET AUX ENLEVEMENTS

En Belgique, nous pouvons nous aussi apporter notre contribution à la campagne contre les meurtres politiques et les enlèvements. Nous lançons un appel chaleureux à être présent le lundi soir du 10 décembre 2007.

A 19h30, nous constituerons une chaîne humaine qui ira des Marolles au palais de justice de Bruxelles.

Téléchargez l'affiche (A4) et le dépliant de l'action:

Des jeunes du mouvement:”Médecine pour le peuple” de Zelzate entament une action pour libérer Luisa et Nino.

Le dimanche 17juin on a pu voir à la brocante de Zelzate un stand assez particulier. Des jeunes du mouvement "Médecine pour le peuple" y vendaient des objets pour les Philippines tout en demandant aux passants de signer une pétition à l’adresse du gouvernement philippin. Geert Asman: “En avril nous avons appris que deux amis philippins avaient été enlevés. Ils sont les xièmes victimes de la répression politique aux Philippines. Nous voulons que l’impunité prenne fin et nous demandons aux autorités d’entamer des investigations sur les auteurs de ces enlèvements et assassinats et d’y mettre fin. 106 personnes ont signé la lettre aujourd’hui. Nous espérons que la pression internationales contribue à mettre fin aux enlèvements et assassinats politiques. "
Syndiquer le contenu