Guatemala

Telma Yolanda Oquelí : blessée par balles au Guatemala, couronnée de laurier en Belgique et candidate au Stop the Killings Human Rights Award !

Le lundi 7 octobre, Telma Yolanda Oquelí était en visite en Belgique, invitée par la faculté de droit de l’Université catholique de Louvain dans le cadre d’un séminaire d’une semaine sur la violence et l’impunité en Amérique centrale. Elle y a reçu le premier prix Quetzal pour son profond engagement et a été nommée, pour la même raison, aux Human Rights Awards qui seront remis le 10 décembre.

Répression politique au Guatemala: le pouvoir des entreprises étrangères face aux populations autochtones

Le 15 mars dernier, Rubén Herrera, membre de l' association partenaire de Quinoa, CIDECA au Guatemala, a été arrêté dans le département de Huehuetenango.

Son arrestation s’inscrit dans une stratégie de persécution et de terreur communautaire que déploie la compagnie Hidro Santa Cruz, soutenue par le gouvernement du Guatemala et les autorités espagnoles, afin d’empêcher toute opposition à la construction de leur centrale hydroélectrique Cambalam à Santa Cruz Barillas.

Cette situation n’est pas née d’hier.

Protestation des indigènes à Guatemala: violente répression

Huit personnes ont été tuées dans une intervention violente de l'armée guatémaltèque la semaine dernière à Totonicapán. Les manifestants bloquaient la route au celebre carrefour à Quetzaltenago pour protester contre la hausse du prix de l'électricité dans la région.

Dirigeant syndical guatémaltèque arrêté pour suspicion de 'vol' de quatre bouteilles d'eau

L’arrestation injuste d’un dirigeant syndical au Guatemala a suscité une condamnation internationale du gouvernement du président Otto Pérez Molina. Le 30 juin dernier, Jacinto Boj Equite, secrétaire général du SITRAMARN a été arrêté pour suspicion de vol de quatre bouteilles d’eau. 

Seconde conférence contre l’impunité au Guatemala

Du 21 au 23 juillet a eu lieu la deuxième conférence contre l’impunité au Guatemala. Celle-ci était organisée par 3 grandes organisations syndicales du pays, donc la CGTG, partenaire de Solidarité Mondiale, et le MTC, mouvement de paysans également partenaire de Solidarité Mondiale, en collaboration avec la CSI et la CSC. Ellen Verryt de Solidarité Mondiale était présente sur place.

Des syndicalistes guatémaltèques dénoncent l'impunité et la généralisation de la corruption dans leur pays

A l’initiative de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) et du Mouvement guatémaltèque des syndicats, des agriculteurs et des indigènes, plusieurs syndicalistes guatémaltèques ont voyagé en Europe, du 3 au 20 novembre 2008. Ils voulaient dénoncer la répression en cours dans leur pays afin d'obtenir l'aide de la population, des institutions et des hommes politiques européens. Au Guatemala, une majorité de travailleurs ne peut pas adhérer à un syndicat.