17 travailleurs meurent dans un incendie aux Philippines

picture

Le 9 mai, un incendie a éclaté dans le bâtiment de NOVO Jeans en Shorts Departement Store dans la ville de Butuan aux Philippines. Dix-sept des vingt-deux travailleurs présents dans le dortoir du bâtiment sont morts. Ils ont été piégés par les flammes, le dortoir n’étant équipé d’aucune sortie de secours. Une des femmes victimes de l’incendie était enceinte de 5 mois. Trois personnes ont tenté d’échapper à l’incendie en sautant par la fenêtre du troisième étage et sont grièvement blessées. Une des victimes est toujours introuvable à l’heure qu’il est.

Le syndicat philippin KMU est scandalisé par ce terrible évènement, nouvelle preuve des mauvaises conditions de travail de nombreux travailleurs, hommes et femmes aux Philippines. Les entreprises, plus préoccupées par la maximisation de leurs profits, n’investissent pas dans la sécurité de leurs employés.

Il s'agit d'un petit établissement de 40 travailleurs, toutes des femmes. La moitié est sous un régime de "séjour", et dorment donc également dans le bâtiment. Les journées comptent en moyenne 12 à 14h de travail pour un salaire de 160 pesos par jour (moins de 3 €). Leurs contrats arrivent à expiration au bout de 6 mois.

L'incident est le 3ème dans la région de Caraga depuis l'année dernière. En novembre, quatre travailleurs sont décedés dans un incendie dans le Filipinas Palmoil Plantation, Inc. (FPPI).

Le syndicat KMU - Caraga appelle à plus de sécurité dans les usines et les entreprises, et se bat pour l'indemnisation des familles des victimes.

Source: intal.be