Philippines

Deze archipel in Zuid-Oost Azië kent een geschiedenis van dictatuur, politieke repressie en mensenrechtenschendingen. De economisch een de politieke macht zijn er in handen van een kleine rijke elite, die haar positie met alle mogelijke middelen verdedigt.

De slachtoffers hiervan zijn in de eerste plaats diegenen die het opnemen voor de armen en de onderdrukten van de Filipijnse samenleving: boeren, arbeiders, de verarmde stedelijke of inheemse bevolking. Veel van hen worden ervan beschuldigd te sympathiseren met de New Peoples Army. Deze beschuldigen maken hen kwetsbaar, zeker in regio's die zwaar gemlilitariseerd zijn en waar ook de rebellen actief zijn. Ze worden gearresteerd, vermoord of verdwijnen.

De Filippijnen zijn een ex-kolonie van de Verenigde Staten en heden een belangrijke partner in de oorlog tegen de terreur.

10 militants des Jeunes CSC aux Philippines

Du 29 janvier au 12 février 10 militants des Jeunes CSC sont aux Philippines. Ci-dessous leur 1er récit de voyage.

Focuslanden: 

“Aidez-moi à retrouver mon fils” - interview de Edita Burgos


C’est au mois de novembre qu’Edita Burgos, la mère du jeune militant Jonas Burgos enlevé aux Philippines, est venue en Belgique chercher de l’aide dans sa quête de justice. La plate-forme Stop the Killings la soutient ainsi qu’elle le fait pour d’autres victimes d’assassinats politiques et de disparitions. Prends également connaissance du reportage photo de la visite d'Edita Burgos en Belgique.
Regarde la vidéo complète de l'interview (en anglais) ici-en bas.

Focuslanden: 

Le cas de Jonas Burgos

Le 28 Avril 2007, deux hommes ont enlevé Jonas Burgos dans un centre commercial alors qu’il était en train de manger. Des hommes armés s'étaient présentés à lui comme des policiers. Des témoins ont rapporté qu’il avait été menotté, puis emmené dans une Toyota de couleur marron avec le numéro de plaque TAB 194. Tout cela s'est passé en plein jour, devant des centaines de témoins. Le véhicule avec lequel Jonas a été enlevé a par la suite été repéré dans un camp militaire de la province de Bulacan.

Focuslanden: 

Interview met Edita op BBC!

La tournée européenne d'Edita Burgos et Jayel a déjà commencé avec succès! Lors de sa visite à Londres Edita a enregistré, entre autres, une émouvante interview avec la radio BBC que nous aimerions vous faire partager!

Focuslanden: 

Des avocats philippins victimes de menaces, intimidations et de meurtres

En novembre 2008, Maître Joke Dereymaeker a participé en tant qu'observatrice, à une mission d’enquête, sur la violence exercée à l'encontre des avocats et des juges philippins. Voici son récit.

On se croirait dans un thriller : un avocat est menacé de mort par sms, la nuit, des militaires perquisitionnent son bureau, des motards masqués le suivent dans ses déplacements et des inconnus interrogent sa famille et ses voisins. La situation est tellement insupportable qu'il est contraint de changer régulièrement le lieu de ses consultations et de rédiger ses conclusions dans des cafés internet. Cette réalité est celle de certains de mes confrères philippins. Ces dernières années, 20 avocats et 15 juges ont été assassinés et d’autres ont échappé de justesse à un attentat.

En juin 2006, j’ai participé avec des juristes hollandais à une première mission d’enquête sur la violence dont sont victimes certains avocats et juges philippins. Le rapport de cette misson “From facts to Action. Report on the attacks against Filipino Lawyers and Judges” a fait l'objet d'un diffusion mondiale en juillet 2006.

En novembre 2008, la Fondation flamande Advocaten voor Advocaten a organisé une deuxième mission. J'y ai pris part en tant qu'observatrice pour l’Ordre des barreaux néerlandophones.

Focuslanden: 

Disparitions forcées : les victimes ne sont pas tombées dans l'oubli

Le 12 avril 2007, des hommes armés ont enlevé les militants Luisa Posa-Dominado et Nilo Arado. Ils retournaient chez eux après un meeting politique à Ilo Ilo, lorsque leur véhicule a été arrêté par un groupe d'hommes armés non identifiés en treillis militaire. Les hommes ont ordonné à leur chauffeur, Jose Garachico, de sortir du véhicule et ils ont ouvert le feu sur lui, le blessant grièvement. Le véhicule a été retrouvé abandonné et calciné le lendemain, mais on n'a retrouvé aucune trace de Luisa Posa-Dominado et de Nilo Arado.

Focuslanden: 

Les civils de Mindanao sous la menace des unités du MILF et des milices

Des dizaines de milliers de civils déjà touchés par les violences qui ont repris à Mindanao pourraient être exposés à de plus grands risques encore si le gouvernement philippin soutenait la création de milices civiles, sans formation et n’ayant de compte à rendre à personne, a déclaré Amnesty International ce jeudi 21 août.

Le conflit armé à Mindanao a gagné en intensité au lendemain du 4 août, date à laquelle la Cour suprême a suspendu un accord de paix entre le gouvernement philippin et le Front de libération islamique moro (MILF).

Focuslanden: 

Une rencontre avec Marie Hilao Enriquez

Le jeudi 15 mai 2008, on organise avec la plateforme “Stop the Killings” une rencontre avec Marie Hilao Enriquez. Cette femme est la secrétaire générale de l'organisation philippine de défense des droits de l'Homme Karapatan.

Marie nous livrera son témoignage sur la situation actuelle aux Philippines. Elle nous parlera aussi du débat qui agite le Conseil des droits de l'Homme des Nations Unies. Les Philippines en font partie, mais leur présence au sein de cette institution pose question, en raison des violations massives de droits.

Cette rencontre est organisée dans le cadre de la campagne “Stop the Killings” qui dénonce les assassinats politiques aux Philippines, en Colombie et au Guatemala.

Focuslanden: 

Des avocats philippins se réunissent pour les droits de l'homme

PHILIPPINES 30 octobre 2007 – Des avocats des mouvements pour les droits de l’homme de tous les coins du pays s’unissent dans le National Union of Peoples’ Lawyers (NUPL- L’Union Nationale des Avocats du Peuple). Quelque 140 avocats, juristes et étudiants en droit se sont réunis pour créer ce nouveau mouvement.

Focuslanden: 

Les activistes de "Stop the killings" ne se laissent pas intimider par la liste noire philippine

L’organisation américaine des Droits de l’Homme, Human Rights Watch fit la lumière fin septembre sur le constat suivant : L’autorité philippine détient une liste noire de 504 étrangers qui ne sont pas bienvenus dans le pays. Sur cette liste figurent aussi différents activistes de "Stop the killings" qui par le passé ont fait des déclarations critiques sur le gouvernement de Gloria Arroyo,

Focuslanden: 

Pages