Nieuws

Syndicat de transport philippin attaqué: Ponciano Infante tué

Le 3 septembre, le responsable syndical Ponciano Infante, président d’un syndicat indépendant de conducteurs de 'jeepneys', a été tué. Le syndicat d’Infante est étroitement lié à une organisation nationale de chauffeurs de jeepneys, PISTON. Trois responsables de cette organisation ont déjà été assassinés cette année. 

Focuslanden: 

Menace sur la liberté de l'internet philippin

 

Une nouvelle loi sur la cybercriminalité aux Philippines qui prévoit des peines de douze ans de prison à toute personne postant des commentaires diffamatoires sur facebook ou twitter scandalise les utilisateurs d’internet et militants des droits de l’homme.

Focuslanden: 

Dirigeant syndical guatémaltèque arrêté pour suspicion de 'vol' de quatre bouteilles d'eau

L’arrestation injuste d’un dirigeant syndical au Guatemala a suscité une condamnation internationale du gouvernement du président Otto Pérez Molina. Le 30 juin dernier, Jacinto Boj Equite, secrétaire général du SITRAMARN a été arrêté pour suspicion de vol de quatre bouteilles d’eau. 

Focuslanden: 

Inondations aux Philippines: fond d'urgence M3M

Début août, des moussons ont inondé la moitié de la ville de Manille, la capitale des Philippines. Cette catastrophe a déjà engendré des dizaines de morts, rendu les routes impraticables et les services publics non-fonctionnels. M3M a mis en place un fond d'urgence.

Focuslanden: 

Filippijnse transportvakbond onder vuur: Ponciano Infante vermoord

Vorige maand werd Ponciano 'Poncing' Infante neergeschoten door twee onbekenden op een motorfiets. Infante was voorzitter van een organisatie die deel uitmaakt van PISTON, een vakbond die de rechten verdedigt van Jeepney chauffeurs. Volgens PISTON is hij al de vierde vakbondsleider uit de sector die dit jaar wordt vermoord.

Focuslanden: 

Filippijnse wet tegen internetcriminaliteit bedreigt vrije meningsuiting

Een nieuwe wet tegen internetcriminaliteit op de Filipijnen roept de angst op dat niet alleen online media, maar ook burgers vervolgd kunnen worden voor hun vrije meningsuiting. 'Een gevaarlijke wet,' zo stellen zowel journalisten als gebruikers van sociale media.
Focuslanden: 

Pagina's