Compte-rendu de l'action du 22 avril

discours de Guy Tordeur

Chers collègues,
Chers amis,

Nous avons eu il y a peu un entretien avec les responsables de l'ambassade des Philippines, ici à Bruxelles. Cet entretien s'inscrit dans la suite logique des actions que nous avons énergiquement menées d'une part et de la promptitude qu'a témoignée l'ambassadeur des Philippines à nous recevoir d'autre part.
Nous voulions à tous vous signaler que Atty Saladero et Emilio Asuncion - et 70 autres personnes - ont été récemment innocentés.
La plainte contre Saladero et comparses a été annulée au tribunal de Mindoro et leur acquitement a été exigé.
Entre-temps, une enquête a été lancée contre Saladero pour son implication dans une autre affaire. Il y a eu plainte contre lui avec comme motif : incitation à la révolte, incendie volontaire et destruction de biens. Cette plainte a été déposée par Globe Telecom contre 27 leaders à la suite de l'explosion de la Globe Tower le 2 août 2008. Ici aussi, nous devrons manifester la vigilance nécessaire.

Nécessité d’agir!
° Faciliter la mission urgente de l’ILO afin de mettre en route le plus rapidement possible une investigation quant aux violations commises contre les droits humains aux Philippines.
° Mettre fin à l’intimidation à l’encontre de celles et ceux qui défendent les droits humains et les protéger, tout particulièrement Atty Saladero.
° Informer le Comité des droits humains des Nations Unies sur les mesures prises à la suite de l’affaire Eden Marcellana et Eddie Gumanoy.
° Prendre des mesures afin de mettre fin aux intimidations systématiques et harcèlements à l’égard d’activistes politiques luttant pour les droits humains, à l’égard de citoyens, journalistes et témoins et assurer à tous ceux-ci une protection.

Comme on dit, une hirondelle ne fait pas le printemps.
Nous devons rester vigilants et ne pas nous reposer sur nos lauriers.

Guy Tordeur
Secrétaire fédéral CSC